8 mars 2013 - Les latinistes sur les traces d'Ambiorix à Tongres

Ce vendredi 8 mars, les latinistes de 3e sont partis pour Tongres, à la découverte du passé gallo-romain de cette ville. Au menu : visite du musée gallo-romain le matin, jeu de ville l'après –midi. Le tout arrosé abondamment de chiques (sucettes le matin, Smarties à 15h et passage par le centre commercial pour se ravitailler entretemps).

La guide du musée passe en revue avec nous toute l'histoire depuis les premiers hommes jusqu'à la romanisation. Nous testons le confort des tentes fabriquées en peau de bête : c'est relativement douillet mais plutôt étroit pour y caser tout le groupe. Les premiers outils, la sédentarisation, le commerce, les Celtes … Nous arrivons finalement à la période qui nous intéresse davantage et observons une fresque détaillant un combat entre Gaulois et Romains. Pour nous faire comprendre les tactiques utilisées par les Romains, la guide nous demande de former la tortue. Ce n'est évidemment pas aisé sans bouclier et le résultat … est tel que sur la photo. Au passage, Laora en profite pour prendre la pose à côté d'un soldat romain. Enfin, nous terminons la visite avec la maquette de la ville telle qu'elle fut aménagée par les Romains et divers objets datant de cette époque.

Une petite pause à midi, et nous voilà partis pour le jeu de ville. Il faut répondre à des questions pour reconstituer une phrase grâce à un code. Nous partons de l'hôtel de ville, visitons au passage la basilique, passons au-dessus des vestiges d'un site archéologique recouvert de dalles vitrées, traversons le béguinage et longeons l'ancien mur de la ville. Dans le béguinage, nous rencontrons un artiste-sculpteur d'objets en métal très originaux, qui nous montre les inscriptions latines qu'il a fait placer sur sa façade et nous en explique le sens. A la fin de la visite, une surprise nous attend dans le parking du centre commercial : des vestiges archéologiques sont visibles au milieu des emplacements réservés aux voitures.

La journée s'étant passée dans la bonne humeur et sans retard de la part des élèves ni de la part du train, on peut dire que ce fut une réussite !

Lise Delchambre
Professeur de latin

Posté le 30 Mars, 2013 by webmaster

www.csj-chenee.be