Les latinistes de 3e visitent le cœur historique de Tongres - 24 mars 2011

Après un court voyage en train sans retard ni incident (contrairement au voyage du retour), nous arrivons dans la jolie ville de Tongres sous un soleil radieux.

Latinistes de Saint-Joseph au Musée Gallo-Romain de Tongres

La matinée se passe au musée, où nous retraçons l'histoire des Celtes depuis la préhistoire jusqu'à la fin de l'empire romain. Nous sommes répartis en deux groupes et donc accompagnés de deux guides différentes. L'une d'entre elle est particulièrement pédagogue et intéressante : on retient son nom pour l'an prochain ! Des mannequins plus vrais que nature, des objets reconstitués, une tente en peaux de bêtes, tout ce qui n'est pas rangé dans une vitrine peut être touché, manipulé. Des vidéos illustrent les propos de la guide, nous montrant comment on faisait du feu, comment on traitait les peaux, comment on fabriquait une aiguille pour coudre les peaux,... Saint-Joseph, latinistes à TongresNous ne nous attardons pas aux deux premiers niveaux du musée, car ce qui nous intéresse se trouve au troisième niveau : Tongres à l'époque des Gallo-romains. Poteries, mosaïques, verreries, pierres taillées, fragments de fresques, fibules, ainsi que divers objets quotidiens sont exposés. Nous nous mettons à la place d'un archéologue découvrant la tombe d'un romain pour deviner, grâce à son contenu, à qui elle appartient. La visite est fort intéressante, mais nos estomacs commencent à nous rappeler que le temps de midi approche !

L'après-midi, nous visitons le cœur historique de la ville en compagnie d'une nouvelle guide. L'hôtel de ville, le praetorium avec sa statue de Jullianus, la basilique, le site de fouilles archéologiques, la statue d'Ambiorix, les restes du couvent, le béguinage, la porte de Visé, et enfin les remparts de la ville. theatre cours de latin première année

Une petite glace pour achever la journée qui s'est déroulée impeccablement et nous voici repartis pour la gare. C'est alors que commencent les soucis ! Nous arrivons bien à temps pour prendre le train de 17h07, et nous dirigeons vers le quai. Mais le chef de gare nous annonce qu'il n'y a plus de train pour Liège … à cause d'un incendie sur un train de marchandise, ce qui rend la voie impraticable. Il nous procure toutefois une attestation nous permettant de prendre un bus De Lijn jusqu'à Liège, avec la promesse qu'il nous mènera aux Guillemins. Nous voyageons en toute confiance … jusqu'à la Place St Lambert. Là le chauffeur nous expulse littéralement du bus, sans vouloir nous rendre l'attestation nous permettant de prendre un autre bus jusqu'à la gare. Nous sommes bien embarrassés, car la plupart des élèves n'a plus de quoi payer un nouveau ticket ! Heureusement, le gestionnaire de trafic du Tec accepte que nous prenions le bus jusqu'à la gare sans nous faire payer de supplément. Nous rentrons finalement avec un léger retard.

Pour les professeurs de latin
Lise Delchambre

Posté le 3 Octobre, 2012 by webmaster

www.csj-chenee.be